Mange le premier, quand il veut, à son aise. .

Mange le dernier, quand on le lui impose, rapidement

Strictement rien à table sur sa
demande. Distribuer la gamelle après le repas des maîtres (10mn à disposition puis la retirer).

Dort où il veut, dans la chambre, dans les fauteuils, au milieu d'une pièce.

Dort là où on le lui impose, dans un coin de pièce sans valeur sociale, mais ni dans la chambre, ni dans les fauteuils.

Un coin de living ou de cuisine
suffisent, jamais sur un lieu de passage type couloir, hall, palier ou entrée.

Reçoit les attentions
gratuitement ou à sa demande.

Ne reçoit aucune attention, ou
alors seulement en récompense
d'une obéissance (soumission).

Ne pas le caresser quand il réclame, mais autant de fois
que désirées par le maître.

Accès à la sexualité
(exhibitionniste).

Pas d'accès à la sexualité.

Ne pas le laisser s'interposer
lors d'un câlin entre les maîtres.

Attitude dressée, pose ses
pattes ou sa tête sur l'épaule des autres chiens ou de ses
propriétaires.

Attitude basse, accepte que le
dominant lui pose les pattes ou la tête sur l'épaule.

Lui interdire de monter dans les bras ou de se mater contre le torse. Lui caresser la tête de façon appuyée.

Ne se met pas en position couchée sur le dos sauf pour se faire caresser.

En cas de conflit, se couche sur le dos ou le ventre, sans bouger (position de soumission).

En cas de conflit, se couche sur le dos ou le ventre, sans bouger (position de soumission).

Décide quand il va se promener, où, et combien de temps.

Le moment, le lieu et la durée de la promenade lui sont imposés.

Gérer la promenade de A à Z.

Décide quand il veut jouer et
impose le jeu aux autres.


Le moment et le style de jeu lui sont imposés.

Ne pas accepter les invitations du chien, décider quand on joue et arrêter arbitrairement.

Agressivité compétitive pour un aliment, un objet, une place...


Faible agressivité compétitive.

Ne jamais lâcher prise sur une
situation, envoyer le chien à sa place.

Après cette agressivité, léchage d'apaisement de la main ou de l'individu mordu.


Accepte le léchage ou la caresse d'apaisement du dominant après
le conflit.

Ne pas se laisser lécher la main mordue : ce n 'est pas une demande de pardon.
L'inviter à la caresse après une correction.

Agressivité par irritation avec
attitude dressée.

Agression par irritation avec
attitude basse et fuite.

Toiletter régulièrement le chien (même sommairement) et imposer la durée voulue.

Agressivité de défense territoriale à l'entrée ou à la sortie des « intrus »

Faible ou moyenne agressivité
territoriale.

Envoyer le chien se coucher s'il est vindicatif envers les invités.

Les ordres ne sont obéis que s'ils sont porteurs d'une gratification.

Les ordres sont obéis rapidement.

Toujours obtenir l'exécution d'un ordre donné, sans forcément une récompense après.

Quand il est seul, il marque à
l'urine ou il détruit les objets qui entourent le lieu de départ des autres membres du groupe
(chambranle, portes).

Il n'y a pas de marques urinaires ou de destructions des lieux de sortie.

Signe potentiel d'une sociopathie.

Il empêche les individus d'entrer ou de sortir du groupe ou de la pièce.


Il accepte l'entrée et la sortie de tout le monde.

Signe potentiel d'une sociopathie.

La chienne dominante a seule le droit de procréer ; si une autre femelle du groupe a des petits, elle pourrait les lui «voler» et se les approprier.

La chienne soumise n'a pas le
droit de se reproduire ; elle aide la dominante dans les soins à la nichée.

Se méfier d'une femelle qui garde trop bien les enfants, la renvoyer à sa place en présence de la maîtresse.

ACCUEIL

LE CLUB

LES ACTIVITES

LES REUNIONS

LES HORAIRES -
LES TARIFS

L’EDUCATION

CLUBS VAR ET
BOUCHES DU RHÔNE

L’OSTEOPATHIE

CONSULTATION EN LIGNE

INFOS PRATIQUES

PLAN D’ACCES

CONTACTS

BLOG DE L’ECOLE DU CHIEN